Connexion  
  Chercher
ESPACE ENTREPRISE » Formalités Apprentissage » Recruter un apprenti handicapé
   
Recruter un apprenti handicapé     
 

Recruter un apprenti ?
Et pourquoi pas un jeune en situation de handicap ?

Pour faciliter leur accès à l’apprentissage,
sans limite d’âge, des aides sont mobilisables auprès :
de l’AGEFIPH, pour les entreprises privées
du FIPHFP, pour le secteur public

           

Contact
Philippe LE DAULT
02 40 18 96 20
pledault@cm-nantes.fr

           

Quelles aides et pour qui ? 

Certaines entreprises font le choix d'accompagner, par l'apprentissage, des personnes en situation de handicap. L'entreprise permet à ces dernières d'intégrer le monde du travail et contribue à leur évolution professionnelle.
Des compensations techniques, humaines et financières peuvent être mises à disposition de l'entreprise.

NOUVEAU
L'aide financière allouée par l'AGEFIPH profite désormais à tout employeur embauchant une personne handicapée en contrat d'apprentissage, de 6 mois et plus. Ces nouvelles dispositions sont en vigueur pour les embauches réalisées à partir du 1er juin 2013.

                       
   L’employeur  

Adaptation des situations de travail, tutorat.

Avec l'AGEFIPH,  tout employeur embauchant en contrat d'apprentissage une personne reconnue travailleur handicapé peut bénéficier d'une aide financière. 

      - Contrat de 6 à 11 mois : 1500 €
      - Contrat égal à 12 mois : 3000 €
     
- Contrat > à 12 mois et ≤ 18 mois : 4500 €
      - Contrat > à 18 mois et ≤ à 24 mois : 6000 €
      - Contrat > à 24 mois et ≤ à 30 mois : 7500 €
      - Contrat > à 30 mois et ≤ à 36 mois : 9000 €

Date de dépôt des dossiers : dans les 3 mois suivant la date d'embauche.

Plus d'infos sur
http://www.agefiph.fr/Entreprises/Aides-et-services-de-l-Agefiph/Toutes-les-aides-et-services-Agefiph-pour-recruter
VOIR POINT 9

Crédit d'impôt pour l'entreprise : 2200 €

En plus des aides accordées dans le cadre de tout contrat d'apprentissage, il est prévu une prime de l'État* d'un montant de 520 fois le SMIC horaire brut, applicable au 1er jour du mois de juillet compris dans la 1re année d'apprentissage, versée en 2 fois, à l'issue de la 1re et de la 2e année d'apprentissage.
* sous certaines conditions et sous réserve de fonds disponibles.

> Plus d'infos : www.travail-emploi-sante.gouv.fr 

Olivier MACOR, Artisan Carreleur 

Carreleur ©Nasser Zebidour - APCMA

"Je n’avais jamais songé à employer un handicapé, explique-
t-il avec franchise.

 

Un jour, un collègue m’a proposé son fils, né sans main gauche, en stage. Après 3 stages chez nous, Morgan m’a demandé de le prendre en alternance."

           

L’histoire est simple, pour Olivier MACOR : il veut juste travailler avec des gens performants !

Ce qui est le cas de Morgan dont le courage et la volonté impressionnent son patron. "Il essaie de faire absolument tout, et nous épate souvent !"

Bref, un apprenti à peu de chose près comme les autres, même si parfois il faut à ses collègues un brin de réflexion pour lui adapter une technique de travail.

Entreprises du secteur public : Des aides de même nature sont mobilisables auprès du FIPHFP 
http://www.fiphfp.fr/spip.php?article757


   L’Apprenti handicapé  
 

Adaptation des situations de travail, aides techniques, aides humaines, adaptation de la formation, des supports, des rythmes. La durée du contrat peut être portée jusqu’à 4 années.
           

Aides AGEFIPH
- Contrat de 6 à 11 mois : 1500 €. Montant doublé (3000 €) si le salarié est âgé de 45 ans et plus.

 - Contrat de 12 mois et plus : 3000 €. Montant doublé (6000 €) si le salarié est âgé de 45 ans et plus.

Date de dépôt des dossiers : dans les 3 mois suivant la date d'embauche.
          
Plus d'infos sur
http://www.agefiph.fr/Entreprises/Aides-et-services-de-l-Agefiph/Toutes-les-aides-et-services-Agefiph-pour-recruter
VOIR POINT 9
             

Alice BROSSARD, intégration réussie

Alice Brossard Apprentie handicapéeDepuis sa naissance, Alice est sourde et communique via la LSF (Langue des Signes Française).
 
"Au CIFAM j’ai toujours eu la chance d’avoir des interprètes en langue des signes. Les professeurs sont bien sûr "entendants", mais ils prennent le temps de bien m’expliquer." 

Dynamique apprentie en CAP Cuisine au restaurant "Le Pavillon" à Saint-Herblain, Alice bénéficie d’une aide à la communication.

"En entreprise, l’intervention de Jean-Luc, médiateur de la Persagotière, me permet de comprendre les bons enseignements du milieu professionnel."